Bienvenue

Une aide efficace contre la congestion nasale aussi contre la Bronchiolite et l'encombrement pulmonaire du nouveau né

Qui suis-je ?

Urgence Bébé Congestion Altermed:

514 664-3233

Pour réserver en ligne

Cliquez NDG: Masso-kiné - Didier GALL

Plus de disponibilité?: 514 581-3534

Traitement respi à la clinique du plateau:

514 287-3289

 ___________________

  Nouveauté!

COSMVITAL ajust 28-11-2010 site-T-blanc C modifi-1

 

Nouvelles brèves

Venez voir Belvital en 2017 au stand 504 !

Merci à vous toutes et tous qui êtes venus m’écouter et même me soutenir au stand du « Mouche Bébé Belvital » en 2017 … quel que soit votre choix, j’espère vous avoir apporté l’information éclairée, voir l’aide que vous attendiez pour le bien de votre enfant. Au-delà de tout intérêt personnel, je suis avant tout un thérapeute et j’ai consacré une grande partie de mon existence à aider les tout petits avec ce que je connais le mieux… J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à vous rencontrer et je suis prêt à renouveler l'expérience en 2018!

 
Nouvelles références
                      "coup de coeur"

 

 

ALTERNATIF          
 
bien.être                    SEPTEMBRE 2014   N°96 (extrait)

 

Téléphones portables : ils donnent bien le cancer

Plus on passe de temps au téléphone, plus on a de risques de développer un cancer du cerveau.

En 2011, l’agence internationale de recherche contre le cancer (IARC) a montré que les champs électromagnétiques émis par les téléphones portables étaient cancérigènes, mais il fallait encore démontrer si c’était le cas aux doses habituelles d’exposition. Une équipe scientifique vient d’apporter des éléments forts pour y répondre : les chercheurs ont relevé le temps passé au téléphone chez des personnes qui ont développé une tumeur au cerveau et chez des individus qui n’en avaient pas. L’étude montre qu’au-delà de 896 heures d’utilisation, le risque de cancer du cerveau est triplé. On peut atteindre cette limite en téléphonant 30 minutes par jour pendant 5 ans, ce qui peut être le cas dans le cadre d’un usage professionnel intensif. Les résultats de cette étude sont particulièrement inquiétants pour les adolescents et les jeunes adultes. Au Royaume-Uni, 70 % des 11-12 ans ont un portable et cette proportion monte à 90 % à l’âge de 14 ans. Ces jeunes sont donc susceptibles d’atteindre rapidement un nombre important d’heures passées au téléphone et donc de développer un cancer tôt dans leur vie. De plus, si le téléphone portable augmente le risque de cancer, on peut également s’interroger sur son impact sur le développement cérébral pendant la croissance. Une étude est actuellement encours pour évaluer l’impact de l’utilisation des téléphones portables et des ondes wifi sur le développement cognitif, en particulier sur l’apprentissage et la mémoire. En attendant, mieux vaut appliquer le principe de précaution émis par l’agence de sécurité sanitaire anglaise : limiter l’utilisation des téléphones portables pour des appels avant 16 ans et utiliser un kit main libre. D’autres mesures simples doivent être respectées comme celle de ne pas dormir avec un téléphone sous son oreiller. 1

1. Baldi I, Bouvier G, Coureau G, et al. Mobile phone use and brain tumours in the CERENAT case-control study. British Occupational and Environmental Medicine. 2014.

New UK study will investigate whether mobile phones and wireless technologies affect children’s cognitive development. Medical News Today, wednesday 21 May 2014.

 

Pour en savoir plus sur les ondes électromagnétiques:

 

Correctif téléphone: 450 227-4143

 

Ressources pour l'analyse et la protection: