Bienvenue

Une aide efficace contre la congestion nasale aussi contre la Bronchiolite et l'encombrement pulmonaire du nouveau né

Qui suis-je ?

Urgence Bébé Congestion Altermed:

514 664-3233

Pour réserver en ligne

Cliquez NDG: Masso-kiné - Didier GALL

Plus de disponibilité?: 514 581-3534

Traitement respi à la clinique du plateau:

514 287-3289

 ___________________

  Nouveauté!

COSMVITAL ajust 28-11-2010 site-T-blanc C modifi-1

 

Nouvelles brèves

Venez voir Belvital en 2017 au stand 504 !

Merci à vous toutes et tous qui êtes venus m’écouter et même me soutenir au stand du « Mouche Bébé Belvital » en 2017 … quel que soit votre choix, j’espère vous avoir apporté l’information éclairée, voir l’aide que vous attendiez pour le bien de votre enfant. Au-delà de tout intérêt personnel, je suis avant tout un thérapeute et j’ai consacré une grande partie de mon existence à aider les tout petits avec ce que je connais le mieux… J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à vous rencontrer et je suis prêt à renouveler l'expérience en 2018!

 
Nouvelles références
                      "coup de coeur"

 

Les huiles essentielles peuvent s'administrer selon trios voies principales: digestive, cutanée et respiratoire

Les huiles prises à l'interne

Les voies buccale et rectale permettent d'intervenir sur les affections suivantes :
Interface majeure dans le traitement des affections sévères.
Infections des tissus ...
• + + utilisées pour les problèmes digestifs ( estomac, foie, intestin) :
indigestion, nausée, vomissement, gastro-entérite
• Hépatiques et urinaires
• Grippes (même en prévention)
• Cardio-pulmonaires
• Infections du petit bassin
• Dans les traitements de longue durée

Pour une action rapide, utiliser de préférence la voie sublinguale :
absorption rapide (grosse veine). Miellats, pastilles et solutés alcooliques.
Posologie : une goutte à l'état pur aux 5 mn. Jusqu'à ce que ça se passe (même si une heure).
• Troubles émotionnels : ex. crise de panique (lavande)
• Cardio-vasculaire
• Insomnie (lavande)
• Crise d'asthme

Chez les personnes intolérantes et allergiques aux huiles essentielles, appliquez en percutané et en aérosol
Voies non indiquées pour les jeunes enfants et les femmes enceintes sans avis d'un aromathérapeute.

ATTENTION : Posologie très sévère :
• Dosage adulte : 3 gouttes diluées dans ¼ de cuillère à thé d'huile végétale, 3 fois par jour. Tout de suite après les repas (pas sur un ventre vide → brûle)
Si trop fort, utiliser des gélules : 3 gouttes d'H.E. / Huile Végétale.
• Dosage enfant de 6 à 12ans (jamais en bas de 6 ans) :
2 gouttes diluées dans ¼ de cuillère à thé d'huile végétale, 3 fois par jour.
Protocole : (peut être augmenté pour des cas particuliers)
Prévention : Pendant 3 semaines : 3 gélules/jour, réparties 3 fois/jour. Arrêt 1 sem. puis recommence.
Traitement : Prendre tant que la maladie dure.

Suppositoires :
Voie privilégiée pour les affections pulmonaires (Asthme, bronchite, grippe, pneumonie),
pour les problèmes d'anus, de rectum (hémorroïde,diverticulites)
et chez les personnes qui ne peuvent avaler
Peuvent être utilisés en bas de 6 ans
Dans un moule en plastique : 3 g. de beurre de cacao et 3 gouttes d'H.E.
Posologie :
• Dosage adulte : 1 suppositoire 3 fois par jour
• De 6 à 12 ans : idem mais 2 gouttes d'H.E. dans le suppositoire (3 fois / jour)
• De 2 à 6 ans : idem mais 2 gouttes d'H.E. dans le suppositoire (1 fois / jour)
• De 1 à 2 ans : idem mais 1 gouttes d'H.E. dans le suppositoire (1 fois / jour)

Les huiles prises à l'externe

• Affections superficielles et semi-profondes (muscles, articulations, etc...)
• Action sur les tissus et organes proches de la peau (plexus, surrénales, foie, poumons, etc.
• Affections touchant le système nerveux et les zones réflexes.
• Recommandé pour les personnes intolérantes aux huiles essentielles prises par voie buccale ainsi que les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Au niveau de l'interface cutanée, les H.E. peuvent être appliquées de trois façons différentes :
par onction simple, perfusion aromatique et embaumement

1. L'onction simple
Elle consiste à appliquer une quantité plus ou moins importante d'huile essentielle unitaire ou d,un complexe, à l'état pur ou dilué sur une région déterminée. Les différentes régions les plus souvent mises à profit sont les suivantes :
le thorax : (face antérieure, postérieure et latérales), ici l'onction a pour but d'agir sur les bronches à l'aide d'huiles essentielles riches en cinéole (Eucalyptus radiata ou globulus);
exemple : grippe
la colonne vertébrale : l'application cutanée vise à agir sur le système nerveux par action apaisante et décontractante (Citrus divers, Lavandula vera);
l'abdomen : le but de l'onction est d'agir sur les voies internes (intestins, estomac, voir foie, vésicule biliaire, pancréas) grâce à des huiles essentielles activatrices des fonctions digestives (Rasmarinus officinalis) ou antispasmodique (Mentha Spicata);
Le plexus solaire : l'objectif est d'apaiser l'anxiété et régulariser l'activité sympathique grâce aux esters;
La région corticosurrénale : la friction de cette zone a pour effet d'activer le fonctionnement des corticosurrénales à l'aide d'H.E. positivantes riches en terpènes;
La région de la nuque : utiles en cas d'infections et /ou inflammation de la gorge et dans les cas de céphalées (Menthe poivrée, Lavande vraie au siége de la douleur);
également dans les insomnies (Lavande vraie)
Les tempes, le front et les lobes d'oreilles seront mis à profit lors de céphalées et migraines.
Douleurs musculaires : Romarin, Menthe poivrée.
Posologie :
• Dosage adulte : 5 gouttes pures non diluées sur une région donnée
• De 6 à 12 ans : 3 gouttes pures non diluées sur une région donnée
• De 1 à 6 ans : 2 gouttes pures non diluées sur une région donnée
Minimum 3 fois par jour mais aussi aux heures si nécessaire.

2. La perfusion aromatique
En situation d'urgence, cas aigus, cette voie assure une pénétration maximale d'H.E. en un minimum de temps. L'irrigation veineuse abondante du pli du coude et de l'intérieur du poignet (mais aussi derrière le genou, le cou, l'artère pédiale sur le dessus du pied) garantit une pénétration rapide.
L'effet est immédiat en particulier en cas d'encombrement et d'infection respiratoire. Le résultat est excellent pour lutter contre les infections ORL.
Également pour les problèmes veineux et
Lorsqu'on veut quelque chose de plus fort ( exemple : anxiété versus panique)

3. L'embaumement vivant
Il s'agit de mettre à profit chaque centimètre carré de peau, hormis les zones cutanées sensibles (visage, aires génitales, creux axillaires) pour y faire pénétrer les huiles essentielles. Il s'agit là d'une méthode très efficace dans la mesure où elle permet de faire pénétrer de grandes quantités d'H.E. dans l'organisme.
Elle sera mise à profit dans différentes situations : (dés que ça se développe)
périodes d'épidémie virale ou microbienne,
cure de détoxification et de revitalisation, etc...
Les huiles sont soit déposées à l'état pur, soit pulvérisées sur la peau (Idéalement prendre une bonne douche chaude avant). Le recours à une source de chaleur (séchoir, bain) peut s'avérer utile pour accroître la rapidité de pénétration des huiles essentielles par dilatation du réseau capillaire.
Trente millilitres et plus d'huile essentielle peuvent ainsi être appliqués en une seule séance (Ravensara aromatica, Eucalyptus radiata, etc...).
Posologie : (Note : 1ml = 25 gouttes)
• Dosage adulte : 5 gouttes pures non diluées pour chaque région
• De 6 à 12 ans : 3 gouttes pures non diluées pour chaque région
• De 1 à 6 ans : 2 gouttes pures non diluées pour chaque région
Une fois par jour pendant toute la durée de la maladie.

4. Le massage
Exemples : - coup de soleil : Lavande vraie
- courbature : gaulthérie (thé des bois)
- sensuel : Ylang-Ylang
Posologie :
• Dosage adulte : 5 gouttes d'H.E. diluées dans 1 c. à soupe d'H.V.
• De 6 à 12 ans : 3 gouttes d'H.E. diluées dans 1 c. à soupe d'H.V.
• De 1 à 6 ans : 2 gouttes d'H.E. diluées dans 1 c. à soupe d'H.V.

5. Le bain
Ne pas utiliser pur dans l'eau :
Posologie :
• Dosage adulte : 15 gouttes d'H.E. diluées dans 1 c. à soupe d'H.V.
• De 6 à 12 ans : 10 gouttes d'H.E. diluées dans 1 c. à soupe d'H.V.
• De 1 à 6 ans : 5 gouttes d'H.E. diluées dans 1 c. à soupe d'H.V.

6. Le diffuseur
Ne pas utiliser les chandelles même avec de l'eau : diffuseur électriques ou nébuliseurs ultra son.
Pulmonaire, relaxer, tonifier... citron pour nettoyer l'air.
Au niveau respiratoire
L'action au niveau de l'interface pulmonaire s'effectue :
• Par inhalation : rhinite, sinusite, pharyngite, trachéite, bronchite, bronchiolite, infections alvéolaires, pneumonie, complications de l'emphysème, de la mucoviscidose, etc...
• Par l'usage d'un diffuseur qui assure la dispersion de microgouttelettes
• Dans l'air ambiant.
Posologie : 20 gouttes d'H.E. 3 fois par jour et pendant 20 mn. (ex. : 20 mn. Avt de se coucher)

AUTRES VOIES D'ADMINISTRATION

• Interface génito-urinaire
L'introduction d'huile essentielle au niveau vaginal a uniquement pour but d'agir localement : les vulvites, vaginites, métrites et salpingites tireront souvent grand avantage de l'utilisation quotidienne, sur des périodes plus ou moins longues, d'ovules ou de suppositoires vaginaux.

• Voie auriculaire
L'introduction d'huile essentielle pure dans l'oreille est, a priori, contre-indiquée. L'utilisation de solutions huileuses plus ou moins faiblement dosées (en fonction de l'agressivité de l'H.E. utilisée) est ici possible à raison de 1 à 3 gouttes par oreille, en particulier pour dissoudre un bouchon de cérumen (Lavandula stoechas à 5% dans un excipient huileux). En cas d'otite très douloureuse, certaines H.E. extrêmement douces (lavande vraie, par exemple) constituent des exceptions pouvant être utilisées pures en intra-auriculaire (mais avec une grande précaution) à raison d'une goutte par oreille.

• Voie oculaire
Pour les bains des yeux seuls les hydrosols aromatiques (Chamaemelum nobile, Hypericum perforatum, Myrtus communis cineolifera) seront utiles pour traiter les conjonctivites.

FORMES GALÉNIQUES

• Huiles essentielles pures, unitaires ou en mélange
Les huiles essentielles sont lipophiles et pénètrent donc aisément les différentes couches cutanées avant de se diffuser dans la microcirculation périphérique puis dans la circulation sanguine générale : les volumes utilisés varient selon le mode d'application choisi, de 1 à 3 ml lors d'une séance d'aérosol de 15 à 30 minutes et de 60 ml lors d'un embaumement.

• Huiles essentielles avec excipients
- Une solution huileuse est obtenue en mélangeant 5 gouttes d'huiles essentielles à une c. à thé d'huile végétale vierge de 1ère pression à froid.

- Les suppositoires sont fabriqués avec un excipient appelé suppocire ou witepsol. Toujours privilégier ceux fabriqués à base de beurre de cacao.

CONTRE-INDICATIONS DES HUILES ESSENTIELLES

• Gaulthérie (Thé des bois) et Bouleau noir
Ces huiles essentielles contiennent du salicylate de méthyle (aspirine)
Donc contre-indiqué en cas de traitement anti-coagulant ou d'allergie à l'aspirine.
• Toutes les H.E. à base de zeste d'agrumes
Contre-indiqué en cas de traitement anti-coagulant.
• Toutes les H.E. contenant des cétones doivent faire l'objet de grandes précautions d'utilisation (à éviter pour les enfants)
Se renseigner auprès de votre aromathérapeute.